Comment construit-on une maison à ossature bois?

Incontournable aux Etats-Unis et dans les pays nordiques, la maison à ossature bois est en plein essor sur le marché français. De ce fait, son procédé constructif demeure peut-être un mystère pour vous. Cet article va définitivement régler ce problème.

 1 – Dalle et lisse basse

La première étape de construction consiste à couler une dalle béton, indispensable garante de la bonne stabilité et de la solidité de sol de votre maison.

On vient ensuite ancrer la lisse basse qui permet de solidariser la structure bois sur sa base, ici en béton. Elle permet à la maison de résister aux forces d’arrachement causées par des vents violents lors de tempêtes, mais aussi d’éviter l’infiltration d’eau.

Dalle et lisse basse sur un chantier client Krysalis Habitat dans la région lilloise.

2 – Structure de murs en ossature bois

Des panneaux d’ossature bois, préfabriqués en usine sont amenés sur votre terrain et assemblés par une équipe de 3 à 4 personnes. En effet, du fait de sa légèreté, le bois est simple et rapide à mettre en oeuvre. Il ne faut ainsi que quelques jours pour voir les bases de la maison sur pieds!

Pose des murs sur un chantier Krysalis Habitat. Les panneaux, préfabriqués en usine, sont amenés et assemblés directement sur site.

3 – Isolation

On ajoute un isolant en laine de bois. Ce matériau assemblé en panneaux de 30 à 55kg/m3, est composé de bois recyclé. C’est un excellent isolant thermique et phonique qui offre une bonne protection contre la chaleur l’été. Ainsi, un confort de vie non négligeable vous est assuré dans votre maison.

Par dessus, on ajoute encore des panneaux en fibre de bois dont la densité varie de 110 à 260kg/m3. Ce sont des panneaux rigides qui renforcent considérablement l’isolation fournie par la laine de bois.

4 –  Charpente et toiture

Pour une toiture plate, les solives sont posées sur les murs porteurs. On ajoute par dessus panneaux OSB (panneaux de plusieurs couches principalement constitués de lamelles de bois liées ensembles), ainsi qu’un pare-vapeur.

Afin d’assurer l’étanchéité de la toiture, on pose des feuilles d’EPDM, un matériaux synthétique qui s’apparente au caoutchouc. Son avantage majeur réside en son élasticité et sa capacité à supporter de grands écarts de température.

5 – Menuiseries extérieures

Une fois que la structure de la maison est complète, on vient placer les menuiseries dans leur emplacement. Bien qu’elles existent en de nombreux matériaux, nous privilégions les menuiseries en bois-alu. Cette combinaison parfaite permet entre autre de bénéficier de la performance et du confort du bois en intérieur, ainsi que de l’esthétique et de la résistance de l’aluminium en extérieur.

Menuiseries fraîchement posées sur un projet Krysalis Habitat.

6 – Bardage des matériaux

Cette dernière étape marque la finalisation de l’esthétique de la maison. On vient ajouter des matériaux de parements par dessus le pare-pluie qui les sépare des isolants.

Brique de couleur au choix, avec ou sans joints, panneaux composites, bardage bois vertical ou horizontal… le choix est large pour venir habiller la maison.

 

Ca y est ! Vous avez maintenant une idée assez complète du déroulement de la construction d’une maison en structure bois. Prêt à nous faire confiance pour votre projet ? C’est par ici !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *